• Manon Robitaille, présidente

    Impliquée depuis plus de 15 ans dans les divers paliers du système scolaire, et élue au suffrage universel à la présidence de la Commission scolaire de la Capitale depuis 2014, j’ai développé un sentiment très marqué à la cause de l’éducation. Étant moi-même un produit de l’école publique, je crois ardemment aux structures du système public d’éducation, en l’importance de la démocratie et j’ai à cœur la représentativité citoyenne dans l’intérêt collectif de notre société québécoise. J’ai fait le choix de m’investir en politique scolaire afin de prendre part activement aux grandes orientations et aux décisions dans le meilleur intérêt de tous nos élèves, de leur permettre de bénéficier d’un système de qualité qui saura répondre à leurs besoins et de contribuer au rayonnement de notre système d’éducation public québécois afin de réaliser la mission que nous portons tous ensemble : la réussite de tous les élèves du Québec. Voilà le sens de mon engagement !

  • Pierre Lapointe, directeur général

    D’abord en œuvrant comme enseignant, j’ai eu l’opportunité de comprendre les défis auxquels le réseau de l’éducation est confronté. J’ai par la suite occupé des fonctions de direction adjointe de même que de direction d’école pendant plus de 10 ans avant d’intégrer une équipe de direction générale. L’ampleur des attentes de la société à l’égard de l’éducation fait que notre réseau public est appelé à relever le défi d’une éducation de qualité, en constante évolution, pour tous et dans un esprit d’équité, ce qui m’interpelle particulièrement.

  • Conseil des commissaires

    De gauche à droite

    Première rangée
    Magelline Gagnon, Manon Robitaille, et Simon Picard

    Deuxième rangée
    Odette Roussin, Jonathan Houle, et Caroline Fournier

    Troisième rangée
    Patrick Gravel, Lydie Pincemin, Patrice Gosselin, et Nathalie Proulx

    Quatrième rangée
    Benoît Gingras, Jean-François Lehoux, et Nathalie Côté

    Cinquième rangée
    Jeannot Létourneau, Raynald Houde, et Michel Bernier

Commission scolaire de la Capitale - image 1Commission scolaire de la Capitale - image 2Commission scolaire de la Capitale - image 3

Portrait

La Commission scolaire de la Capitale regroupe des écoles primaires et secondaires, des centres de formation professionnelle et des centres d’éducation des adultes. Ses établissements sont situés sur un territoire qui couvre une superficie de 1 200 kilomètres carrés. La plupart des soixante-cinq écoles ou centres sont situés en milieu urbain, dans la ville de Québec. En outre, cinq établissements (trois primaires, un secondaire et un centre de formation professionnelle) sont situés en milieu périurbain, sur le territoire de la ville de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier ainsi que sur le territoire des municipalités de Saint-Gabriel-de-Valcartier et de Shannon. La Commission scolaire de la Capitale poursuit sa croissance et compose avec des défis liés à la diversité de ses clientèles, qu’elle soit issue de l’immigration ou qu’elle présente une forte diversité au plan socioéconomique.

Commission scolaire de la Capitale - image 1Commission scolaire de la Capitale - image 2Commission scolaire de la Capitale - image 3

Histoire

La Commission scolaire de la Capitale est issue de la fusion, en 1998, de la Commission des écoles catholiques de Québec, de la Commission scolaire de la Jeune-Lorette et de certains secteurs de la Commission scolaire des Belles-Rivières et de la Commission scolaire de Charlesbourg. Les festivités entourant son 10e anniversaire de création en 2008 ont confirmé à tout le personnel la réussite de l’intégration véritable des diverses cultures et valeurs organisationnelles des entités constituantes.

Commission scolaire de la Capitale - image 1Commission scolaire de la Capitale - image 2Commission scolaire de la Capitale - image 3

Des services de qualité

La Commission scolaire de la Capitale continue d’offrir des services de qualité à une clientèle présentant des défis de plus en plus complexes et diversifiés.

Voir plus

Formation professionnelle diversifiée

La Commission scolaire de la Capitale présente une offre de service hors du commun en formation professionnelle, avec plus de 60 programmes différents.

Voir plus

Maintien des services

La Commission scolaire, malgré des années d’incertitude au plan du financement, a réussi à préserver les services aux élèves et à maintenir ses frais d’administration à un niveau de performance qui fait d’elle un leader dans sa catégorie.

Voir plus

Commission scolaire de la Capitale - image 1Commission scolaire de la Capitale - image 2Commission scolaire de la Capitale - image 3

Une diminution de clientèle en formation professionnelle.

La promotion, la valorisation auprès des élèves, de leurs parents et de la population.

Un défi de croissance au secteur jeunes, associé à des ajouts d’espace dans les écoles.

Des constructions d’écoles primaires et possiblement d’écoles secondaires.

Une organisation qui devra maintenir un équilibre entre des écoles et des centres au cœur du réseau, et avec une liberté d’action, soutenus par une commission scolaire forte, cohérente et qui inscrit ses actions dans une perspective de soutien aux établissements.

Une gestion participative bien ancrée à maintenir. Un comité de répartition des ressources performant, et certaines réflexions quant à la décentralisation.