• Alain Grenier, président

    Assumer la présidence de la Commission Scolaire de la Côte-du-Sud, c’est prendre soin de l’éducation dans notre région : le faire en présidant un conseil formé de personnes élues elles aussi par leurs concitoyens, conseil de sages, fiers de leur milieu, décidés à le comprendre, à écouter les gens, à favoriser l’engagement de tous et toutes, à se donner une vision solide de ce qu’est l’éducation. C’est assurer la gouvernance de nos écoles et centres avec du personnel en constant développement, qui administre au quotidien, avec le souci du bien commun et de la qualité des services dont ont besoin les gens, des plus vulnérables aux plus libres de leurs actions. C’est agir pour que l’école publique demeure la plus puissante institution pour assurer le développement de notre coin de pays, personne par personne, communauté par communauté. J’y ai passé toute ma vie professionnelle depuis 1976, personnelle comme familiale, en portant le souci du bien de chacun, en valorisant ceux qui font profession d’éduquer, de rendre libre, d’enrichir la culture en la partageant. C’est un choix qui donne plein de sens à ma vie.

  • André Chamard, directeur général

    Ce qui me passionne le plus au sein de ma fonction, c’est celle de découvrir de plus en plus chaque jour à quel point les pratiques collaboratives sont les plus motrices et les plus efficaces pour favoriser l’émergence d’une véritable communauté éducative apte à accompagner chaque élève au cœur de son devenir. À travers des tâches de professionnel, d’enseignant, de direction d’établissement, de direction générale adjointe et de direction générale, j’ai été à même de constater que les plus grands résultats que nous obtenons sont ceux qui proviennent des rêves et des prises en charge réalisés sous l’égide de la collaboration.

  • Conseil des commissaires

     

    De gauche à droite

    Rangée avant
    Édith Dubé, Carmen Nicole, Denise Caron, Marie-Christine Bigot, Sylvie Blouin, Normand Caron, Germain Pelletier, et Yvan Gravel

    Rangée arrière
    Jovany Gagnon, Nathalie Côté, Bernard Therrien, Alain Grenier, Martine Duquet, Mario Robitaille, Lise Tremblay, et Johanne Talbot

    Absent sur la photo
    Éric Gauthier

Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 1Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 2Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 3

Portrait

Du littoral du fleuve Saint-Laurent, jusqu’aux contreforts des Appalaches, la Commission scolaire de la Côte-du-Sud s’étend sur un immense territoire comprenant les MRC de Bellechasse, de Montmagny et de L’Islet. Sur plus de 5 300 kilomètres carrés, on retrouve une population de 76 000 personnes (source : ISQ-2012-provisoire) autour d’un milieu rural de 44 municipalités. La ville de Montmagny, avec ses 11 491 habitants, représente le seul secteur urbain. La Commission scolaire de la Côte-du-Sud comprend 56 établissements d’enseignement au sein desquels travaillent avec passion plus d’un millier de personnes résolument tournées vers l’atteinte de la réussite.

La commission scolaire se distingue par le concept d’organisation apprenante en tant que vision. L’organisation apprenante reflète une culture organisationnelle, une façon d’être et de fonctionner, dans un environnement où les gens collaborent et réfléchissent ensemble pour que l’organisation s’améliore constamment afin de devenir une organisation saine et agile. On y favorise la synergie par le dialogue, sur l’expérience et les connaissances, l’ouverture, la connaissance de soi, la collaboration avec toutes les composantes de l’organisation et la vision partagée. Ainsi, les gens se sentent valorisés, les équipes et l’organisation sont donc plus efficaces et s’adaptent mieux aux nouveaux défis. D’ici cinq ans, nous souhaitons maintenir une augmentation constante du taux de réussite, procéder à un virage technopédagogique important afin que nos élèves acquièrent davantage de compétences du 21e siècle. Nous souhaitons également rendre plus accessibles les programmes et profils offerts dans les écoles secondaires à toutes les familles.

Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 1Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 2Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 3

Histoire

La Commission scolaire de la Côte-du-Sud est une organisation à taille humaine, qui favorise une intervention de proximité et qui milite pour une éducation équitable, accessible, inclusive, et qui favorise la réussite de tous les élèves. Une commission scolaire qui travaille en multicompétences en cherchant à multiplier les perspectives afin d’innover quant aux meilleures stratégies à mettre en place pour soutenir la persévérance des élèves.

La Commission scolaire de la Côte-du-Sud est issue des commissions scolaires de l’Islet-Sud, de la Côte-du-Sud, de Bellechasse et de la Beauce-Abénakis. Issue d’une fusion harmonieuse de quatre commissions scolaires, le conseil des commissaires a su inspiré une gouvernance de proximité résolument branchée sur l’humain.

Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 1Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 2Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 3

La création du CFER de Bellechasse

Depuis 20 ans, le Centre de formation en entreprise et récupération de Bellechasse (CFER) qualifie des élèves en adaptation scolaire. Parti de rien, le CFER est aujourd’hui une école-entreprise qui œuvre dans trois domaines, soit l’imprimerie, le réemploi et la mise en valeur d’équipements info...

Voir plus

Projet de recherche L’ÉcoRéussite

L’ÉcoRéussite est un partenariat multiacteurs et multisecteurs qui renforce les liens entre l’école et la communauté et intègre plus de 20 organismes communautaires proposant des activités à l’intérieur comme à l’extérieur de la salle de classe pour les familles défavorisé...

Voir plus

Un sommet des parlements étudiants

En mars 2013, la commission scolaire rassemble les parlements étudiants et les conseils d’élèves de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud (CSCS) à l’école primaire des Rayons-de-Soleil de Saint-Damien, lors du tout premier Sommet des parlements. Les élèves participant ont trav...

Voir plus

Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 1Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 2Commission scolaire de la Côte-du-Sud - image 3

Augmenter le taux de diplomation

La Politique de la réussite éducative vise un taux de diplomation plus élevé que celui que nous avions comme cible. Des efforts importants doivent être consentis pour atteindre la cible visée.

Adhérer et vivre le projet CAR

Adhérer et vivre le projet CAR (Collaborer – Apprendre – Réussir) afin d’assurer le développement professionnel des différents acteurs qui œuvrent auprès de l’élève. De plus, nous voulons développer une culture des données afin que les décisions pédagogiques soient basées sur des données observables. Les pratiques collaboratives misent en place s’avèrent un levier important qui favorisent l’entraide et le partage des bonnes pratiques. Nous misons sur la réponse à l’intervention, sur le continuum en lecture au secteur primaire et sur le référentiel en lecture au secteur secondaire pour soutenir les élèves dans leur cheminement scolaire.

Augmenter le taux de persévérance

Bien que le taux de sorties sans diplôme ni qualification soit sous la barre des 10 %, des efforts additionnels devront être faits pour améliorer la situation.

Mise en place d’un processus de concertation

Nous avons mis en place un processus de concertation qui se démarque de manière à repérer tous les élèves qui nécessitent un suivi plus personnalisé. Nous voulons diversifier les voies de formation afin de répondre aux besoins différents des élèves. Notre encadrement de grande proximité s’avère notre marque de commerce, car chaque élève a un nom, une histoire et une dignité que nous chérissons au quotidien.

Recruter le personnel nécessaire dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre

La pénurie de main-d’œuvre, qui sévit dans plusieurs domaines d’emploi, nous affecte également. Pour plusieurs corps d’emploi, la relève est inexistante.

Le recrutement d’étudiants

Le recrutement d’étudiants de 3e et 4e année au baccalauréat en enseignement ainsi que l’utilisation des réseaux sociaux, dont Facebook, sont les principales stratégies de la Commission scolaire de la Côte-du-Sud (CSCS). On utilise également le site de la CSCS, le site de recherche et d’offres d’emploi Jobillico, AMEQ en ligne et certains sites spécialisés, selon les exigences des postes.

Nous avons aussi affiché des postes à l’aide de trois services de placement des universités suivantes : Université Laval, Université de Sherbrooke et Université du Québec à Rimouski – Campus Lévis.

Parfois, le bouche-à-oreille porte aussi ses fruits.

Pour les besoins en suppléance du côté des enseignants, il est aussi envisageable de solliciter des étudiants qui termineront leur 2e année en avril prochain.