• Éric Bergeron, président

    Tout a commencé il y a onze ans, lorsque mon fils est arrivé de l’école et m’a demandé de m’impliquer dans l’organisation du 50e anniversaire de son école primaire. Comme j’ai aimé l’expérience, j’ai décidé de tenter ma chance sur le comité de parents l’année suivante. Au fil des ans, j’ai vite découvert que j’aimais ce milieu et que la réussite des jeunes me tenait vraiment à cœur.

    Comme je suis un homme d’action et que je désire faire la différence au sein de ma communauté, c’était donc une suite logique pour moi puisque j’ai passé par tous les comités de la commission scolaire. Enfin, l’éducation devrait être une priorité pour notre société, car tout commence dans la vie par une bonne formation.

  • Claude Couture, directeur général

    J’ai débuté ma carrière en 1987 au Centre de formation professionnelle Arvida, comme enseignant dans le secteur de la construction. La même année, je devenais aussi consultant pour la Direction générale de la formation professionnelle au ministère de l’Éducation où j’ai participé à l’écriture de programmes, de guides pédagogiques, d’organisation et d’évaluation des apprentissages pendant sept ans.

    En 1999, je deviens directeur adjoint au Centre de formation professionnelle Jonquière, et y suis nommé directeur en décembre 2000. En juillet 2003, je deviens directeur du centre de formation professionnelle Jonquière à la suite d’une réorganisation administrative des centres de formation professionnelle Jonquière et Arvida. En juillet 2014, je me vois également confié le Service aux entreprises. Mon implication dans le développement de la formation professionnelle m’a permis d’obtenir des investissements de plus de 40 millions de dollars en infrastructures.

    Depuis juillet 2015, je suis directeur général de la Commission scolaire De La Jonquière. Après 30 années passées dans cette organisation, je suis toujours aussi fier de la réussite de chacun des élèves, jeunes ou adultes. Leur donner le goût de l’apprentissage et leur donner la chance de vivre des succès, voilà ce qui me motive.

  • Conseil des commissaires

    Éric Bergeron
    Stéphane Audet
    Stéphane Bergeron
    Lauréat Brassard
    Anne-Marie Côté
    Maude Desjardins
    Éric Dion
    Nadia Émond
    Josette L.-Morin
    Dany Larouche
    Hélène Pelletier
    Pascal Thivierge
    Isabelle Tremblay
Commission scolaire De La Jonquière - image 1Commission scolaire De La Jonquière - image 2

Portrait

Situé dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean, le territoire de la Commission scolaire De La Jonquière (CSDLJ) comprend l’arrondissement de Jonquière de la ville de Saguenay et les municipalités de Bégin, Larouche, Saint-Ambroise et Saint-Charles-de-Bourget.

D’ici cinq ans, nous espérons voir diminuer l’écart de réussite que l’on observe entre les filles et les garçons. Nous serons en adéquation avec les tendances et les besoins de formation dans les secteurs de l’économie du savoir et du numérique. Nous serons plus près des parents afin de renforcer le lien de partenariat dans la réussite de leurs enfants. En formation professionnelle, nous serons prêts pour la reprise économique des secteurs traditionnels de notre territoire et de notre région.

Commission scolaire De La Jonquière - image 1Commission scolaire De La Jonquière - image 2

Histoire

L’histoire et l’évolution de la Commission scolaire De La Jonquière (CSDLJ) sont parallèles à la croissance et l’évolution de la paroisse, du village et de la municipalité jonquiéroise. Ainsi, la Municipalité scolaire du Township de Jonquière voit le jour le 12 septembre 1866, suivant les débuts de la colonisation du Canton Jonquière en 1847.

La commission scolaire actuelle prend forme à la suite de plus de 130 ans d’évolution. Elle a été créée quand les quatre commissions scolaires du « territoire Lapointe », soient la Commission scolaire régionale Lapointe (1964-1988), de Jonquière (1904-1988), d’Arvida (1927-1988) et Les-Deux-Rives (1971-1988), s’unissent pour former la Commission scolaire De La Jonquière qui devient, une commission scolaire linguistique le 1er juillet 1998.

Commission scolaire De La Jonquière - image 1Commission scolaire De La Jonquière - image 2

À la Commission scolaire De La Jonquière, chacune des écoles secondaires se distingue par un programme particulier, véritables fleurons de notre institution. Il y a près de 25 ans, l’École secondaire Kénogami implantait le programme d’Éducation intermédiaire (PEI), tandis que l’École polyvalente Arvida démarrait le programme Sport-Arts-Études. ...

Voir plus

Commission scolaire De La Jonquière - image 1Commission scolaire De La Jonquière - image 2

Recrutement et rétention du personnel

Comme beaucoup d’autres institutions, les départs à la retraite entraînent de grands besoins en matière de main-d’œuvre. Le recrutement du personnel et sa rétention se révèlent donc un défi important. Trouver du personnel qualifié et expérimenté dans le domaine de la gestion s’avère souvent difficile, nécessitant plusieurs ouvertures de concours. De plus, en raison des compressions budgétaires, associées à la baisse démographique, les emplois offerts sont souvent associés à des conditions de précarité. En effet, de nombreux emplois offerts font l’objet de mises à pied cycliques, sont proposés sous forme de projets ou encore, relèvent simplement de la suppléance, ne laissant pas présager de perspectives d’emploi à court terme.

La commission scolaire a commencé à mettre en place divers parcours d’intégration et d’accompagnement à la fonction: Insertion Socioprofessionnelle des enseignants, accompagnement par l’université UQAC et le Carrefour  National de l’Insertion Professionnelle des Enseignants, Banque de relève des directions, bassin de recrues pour des techniciennes et techniciens en organisation scolaire.

Décentralisation des ressources

L'adoption du projet de loi nº 105 exercera une pression sur la plupart des gestionnaires de nos établissements. Étant une commission scolaire très centralisée, il s’agit d’un exercice qui demande beaucoup d’accompagnement et de suivi auprès des gestionnaires, certes, mais également auprès des parents et partenaires. Par ailleurs, l’avènement du Comité de répartition des ressources entraîne également un changement de paradigme en ce qui a trait à la distribution des ressources.

Formation, accompagnement des gestionnaires, des conseils d’établissement et des parents. Nous devrons bien définir les rôles de chacun dans une perspective d’éducation et d’accompagnement.

Chantiers numériques

La Commission scolaire De La Jonquière devra faire un effort pour effectuer un réel virage dans l’ère du numérique. Outre les besoins organisationnels visant à numériser nos processus et nos méthodes, notre mission de former les citoyens de demain ne se limite pas à leur permettre de développer des compétences technologiques; elle doit également faire en sorte de concourir à développer leur esprit critique et éthique, et à les rendre aptes à naviguer dans cette mer numérique d’informations et de sollicitations de toutes sortes.

Mettre en place un plan triennal de transition et d’implantation des ressources numériques prévoyant de la formation, de l’accompagnement et de l’acquisition de matériel permettant à tous les membres de la communauté éducative de développer les compétences du 21e siècle.