• Miville Boudreault, président

    Que ce soit comme membre d’un conseil d’établissement, commissaire ou président de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, mon engagement a toujours été motivé par la conviction que l’accessibilité à l’éducation est un facteur clé d’égalité des chances, de justice sociale et d’intégration. C’est pourquoi j’ai la ferme conviction que l’école publique, de par sa mission qui est d’accueillir tous ceux et celles qui font appel à ses services, demeure l’outil par excellence pour assurer l’essor de nos collectivités.

    En tant qu’élu scolaire, il y a parfois des choix difficiles à faire, compte tenu du panier limité de ressources dont nous disposons pour répondre à l’ensemble des besoins. C’est précisément en raison de cette contrainte, que tous ces choix doivent être guidés par la recherche constante du bien commun afin de permettre au plus grand nombre d’élèves, d’enfants, d’adolescents ou d’adultes de s’épanouir et de réussir. Vive l’école publique québécoise !

  • Pierre Boulay, directeur général

    Il y a maintenant 33 ans, que j’œuvre au sein de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île. J’en suis le directeur général depuis le mois d’octobre 2011. La promotion de la persévérance et l’amélioration des résultats scolaires, ainsi qu’une réponse adéquate à la croissance très rapide du nombre d’élèves au primaire, et à venir au secondaire, sont au nombre des défis auxquels notre équipe a à faire face. L’efficience de la CSPÎ permet à notre organisation de dégager des marges de manœuvre de manière à soutenir les services directs aux élèves et à promouvoir diverses initiatives pédagogiques dans les écoles et les centres de formation. Tout au long de ma carrière en éducation, j’ai travaillé à créer les conditions pour que tous les intervenants scolaires travaillent ensemble pour le bien commun de nos élèves et que chacun et chacune contribue, à sa manière, à l’arbre de vie qu’est la CSPÎ.

  • Conseil des commissaires

    De gauche à droite

    Rangée du bas
    Marie-Carmel Michel, Agata La Rosa, Samia Mekhtoul, Renée-Chantal Bélinga, Miville Boudreault, Stephanie Valenti, Michèle Gagné, Nina Joly, et Boubaker Mesbah

    Rangée du haut
    Ibrahim Sballil, Antonio George Urlea, Bertrand Jobin, Michel Jean, Léonardo Ragusa, Henri-Robert Durandisse, et Vincenzo Galati

Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île - image 1Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île - image 2

Portrait

Située dans la partie nord-est de l’île de Montréal, la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île (CSPÎ) couvre une superficie de 93 kilomètres carrés, englobant les territoires de la ville de Montréal-Est et de quatre arrondissements montréalais, soit Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles, Saint-Léonard, Anjou et Montréal-Nord.

Au cours des prochaines années, la CPÎ poursuivra la progression de l’augmentation du taux de diplomation et continuera à travailler sur la persévérance scolaire pour que dans cinq ans, le taux de décrochage soit au plus bas ou presque nul et que le taux de diplomation soit à son plus haut.

La CSPÎ est un territoire restreint, densément peuplé avec une mixité de population de milieux favorisé et défavorisé. La clientèle scolaire est en mutation dans certains secteurs.

Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île - image 1Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île - image 2

Histoire

Instituée dans le cadre de la fusion des commissions scolaires, la CSPÎ entre en fonction le 1er juillet 1998. Elle succède ainsi à la Commission scolaire Jérôme-Le Royer, dont elle double le patrimoine immobilier et les ressources humaines par l’apport d’établissements primaires, secondaires, pour la formation générale des adultes et la formation professionnelle, en provenance de la Commission des écoles catholiques de Montréal et du secteur des écoles françaises de la Commission scolaire protestante du Grand Montréal.

Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île - image 1Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île - image 2

Augmentation du taux de diplomation

Augmentation du taux de diplomation de 57,5 % à 70,4 % et augmentation de la persévérance scolaire et de la continuité de la formation. Baisse du décrochage malgré la présence marquée de défavorisation sur notre territoire.

Voir plus

Réponse rapide à l’augmentation de la clientèle

Nous avons su répondre très rapidement à l’augmentation de notre clientèle du primaire et du secondaire dans les dernières années afin que tous puissent fréquenter l’école publique.

Voir plus

Recrutement efficace de personnels

Les ressources humaines ont su répondre aux besoins croissants des élèves dans le recrutement et la rétention d’enseignants et de professionnels afin de répondre à la demande.

Voir plus

Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île - image 1Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île - image 2

Continuer de répondre à l’augmentation de la clientèle du primaire et du secondaire

Discussion et collaboration avec nos partenaires des arrondissements du municipal ainsi qu’avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Continuité de formation et améliorations des passerelles

Amélioration des passerelles, développer des nouveaux programmes.

Intégration et développement des nouvelles technologies à l’école régulière

Mise en place du Fonds de soutien à l’innovation technopédagogique en partenariat avec la Fondation de la Pointe-de-l’Île.