• Louise Lortie, présidente

    Mon implication à la Commission scolaire de Laval (CSDL) a débuté lorsque ma première fille a fait son entrée au préscolaire en 1997. À tous les postes que j’ai occupés, de la bénévole à la présidente, mes plus grandes motivations ont toujours été les mêmes. Je crois au potentiel de tous nos élèves et je souhaite offrir à chacun d’entre eux des parcours intéressants et diversifiés pour leur permettre de réussir. Pour y arriver, il faut que notre école lavalloise soit de plus en plus adaptée à leurs besoins et à ceux de leurs parents et de la communauté. Plusieurs défis stimulants sont devant nous et je sais qu’avec l’ensemble des employés et de nos partenaires, nous avons tout ce qu’il faut pour faire réussir tous nos élèves. Animée par mon rôle de présidente, je débute chacune de mes journées en voulant faire une différence dans la vie de nos élèves.

  • Yves-Michel Volcy, directeur général

    Titulaire d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en administration scolaire (DESS), j’ai fait mon entrée dans le milieu de l’éducation à la Commission scolaire de Laval en 1992 où j’ai occupé le poste d’enseignant en adaptation scolaire. Dès 2002, mon intérêt pour la gestion me mène à la direction d’établissements scolaires, d’abord au primaire et, par la suite, au secondaire. J’ai ensuite fait le saut du côté du centre administratif de la Commission scolaire de Laval, en tant que directeur des Services éducatifs, puis directeur général adjoint.

    Au cours des prochaines années, je veux contribuer, par l’entremise de l’amélioration continue, à favoriser l’émergence d’une organisation efficace et faire en sorte que la CSDL soit une référence en matière de réussite scolaire. Je tiens à ce que tous les acteurs de la communauté éducative contribuent, ensemble, à la réussite de chacun de nos élèves.

  • Conseil des commissaires

    De gauche à droite

    Rangée avant
    Isabelle Bouchard, Louise Lortie, et Geneviève Boismenu

    Rangée arrière
    Marc Patrick Roy, Robert-André Alexandre, Céline Clément, Tassia H. Giannakis, Raynald Hawkins, Françoise Charbonneau, Céline Blanchette, Lyne Lapensée, Lyne Sylvain, Bintou Toure, Anthony Hemond, et Mohamed Ba

    Absent de la photo
    François-Hugues Liberge

Commission scolaire de Laval - image 1Commission scolaire de Laval - image 2Commission scolaire de Laval - image 3

Portrait

La Commission scolaire de Laval (CSDL) offre des services éducatifs francophones partout sur le territoire de la ville de Laval. Étant l’une des plus importantes commissions scolaires du Québec, elle dessert une population scolaire variée de plus de 56 000 élèves, soit 2 000 élèves de plus que l’année dernière.

Deux nouvelles écoles primaires ont ouvert leurs portes pour la rentrée scolaire 2017-2018, et la construction d’une nouvelle école primaire débutera cet automne.

La CSDL est un acteur économique majeur, entre autres, par son Service aux entreprises et de formation continue Formation Korpus, qui vient soutenir les travailleurs lavallois en leur offrant formation et perfectionnement.

Malgré sa taille, la CSDL demeure une organisation à échelle humaine, ouverte sur sa communauté, qui place chacun de ses établissements au cœur de la vie de quartier. La concertation et la collaboration demeurent donc des priorités pour la CSDL, qui est convaincue que c’est en étant à l’écoute de la population qu’elle pourra répondre plus efficacement aux besoins de ses élèves et faire de ses écoles des milieux de vie au service de toute la communauté. Pour la CSDL, l’école se doit d’être non seulement un milieu d’apprentissage, mais aussi un lieu de rassemblement qui offre des infrastructures sportives, culturelles et récréatives au service de la population.
L’école doit être innovante, avec des équipements adaptés au monde de demain.

La CSDL vise à devenir une référence en termes d’éducation et elle soutient que c’est en sortant des sentiers battus, en repensant ses façons de faire et en innovant qu’elle mettra sur pied les projets les plus structurants pour ses élèves. Elle veut leur donner tous les outils possibles pour qu’ils puissent accéder à des métiers qui n’existent pas encore. Elle poursuivra et diversifiera également ses partenariats, entre autres avec les universités afin d’évaluer ses pratiques.

Commission scolaire de Laval - image 1Commission scolaire de Laval - image 2Commission scolaire de Laval - image 3

Histoire

La Commission scolaire de Laval est née de la fusion de cinq commissions scolaires en 1998, soit les commissions scolaires Chomedey, Laurenval, Les Écores, Mille-Îles et des Patriotes. La naissance de cette nouvelle commission scolaire, à partir de cinq commissions scolaires existantes avec leur propre culture, représentait tout un défi qui a été relevé. La dénomination choisie, la Commission scolaire de Laval, répondait aux critères de neutralité de la nouvelle commission scolaire. De plus, ce nom représente bien sa réalité : une île, une ville, une région, une commission scolaire francophone. Elle couvre un territoire de 246 kilomètres carrés.

Commission scolaire de Laval - image 1Commission scolaire de Laval - image 2Commission scolaire de Laval - image 3

L’augmentation du taux de réussite

La plus grande fierté de la Commission scolaire de Laval (CSDL) réside dans le fait que ses élèves sont de plus en plus nombreux à réussir leur parcours de formation. D’ailleurs, davantage d’élèves du primaire en réussite se dirigent vers le secondaire. La CSDL a atteint un taux record de dipl...

Voir plus

Une insertion professionnelle réussie

À la Commission scolaire de Laval, moins de 3 % des nouveaux enseignants songent à quitter la profession et la majorité d’entre eux affirment que diverses mesures d’insertion professionnelle et d’accompagnement mises en place par l’organisation contribuent grandement à les garder motivés au...

Voir plus

Optimisation du transport scolaire

Au cours des dernières années, la Commission scolaire de Laval (CSDL) a procédé, grâce aux mesures d’optimisation du ministère et au déploiement du logiciel HASTUS afin d’optimiser l’agencement de plus de 1 700 parcours d’autobus. Cette initiative a permis de générer des éco...

Voir plus

Commission scolaire de Laval - image 1Commission scolaire de Laval - image 2Commission scolaire de Laval - image 3

L’augmentation du taux de réussite

Bien que la CSDL progresse en matière de réussite, elle devra poursuivre ses initiatives afin que chaque élève puisse vivre des réussites. En ce sens, l’organisation fait face à deux principaux enjeux. Tout d’abord, la CSDL devra continuer ses efforts afin d’atteindre l’objectif de 90 % de diplomation et de qualification des jeunes de moins de 20 ans. Aussi, elle devra favoriser l’inscription et la diplomation en formation professionnelle des moins de 20 ans.

Pour accroître le taux de réussite

Chaque élève lavallois est considéré comme un projet d’avenir que la Commission scolaire de Laval veut voir réussir. Pour y parvenir, elle devra continuer à déployer de nouvelles pratiques s’inscrivant dans un processus d’amélioration continue, favoriser les communautés de pratique et les communautés d’apprentissage, préconiser une approche basée sur la réponse à l’intervention, s’appuyer sur la recherche et les données probantes et accompagner chaque jeune pour qu’il trouve le parcours scolaire qui répond à ses attentes.

La croissance de la clientèle

Pour l’année scolaire 2017-2018, la Commission scolaire de Laval (CSDL) compte dorénavant près de 56 000 élèves. Alors qu’une croissance considérable s’est fait sentir au cours des cinq dernières années, elle devra également se poursuivre au cours des dix prochaines années. En effet, la CSDL devra accueillir plus de 7 500 élèves additionnels d’ici 2031. Pour imager l’ampleur de cette croissance, il faudrait construire 15 nouvelles écoles primaires pour répondre aux besoins de ces nouveaux élèves.

Pour accueillir une clientèle grandissante

Pour relever ce défi, la CSDL doit s’assurer d’avoir accès à des terrains en privilégiant avec la Ville de Laval, une planification à court, moyen et long terme. Pour trouver les espaces adéquats, la CSDL doit aussi diversifier ses stratégies qui la porteront à transformer et maximiser des immeubles déjà existants afin de les rendre aptes à accueillir et servir sa clientèle. L’école doit être innovante et susciter la fierté de la population.

Optimisation des services aux élèves en fonction de leurs besoins et de leurs capacités

Chaque élève a le droit de réussir, mais la réussite peut prendre diverses formes. C’est pourquoi la Commission scolaire de Laval fait tous les efforts pour optimiser ses pratiques et adapter ses services afin de répondre le plus efficacement possible aux besoins et aux capacités de chaque élève de manière à développer son plein potentiel. Chaque élève est unique et pour encourager sa réussite, la CSDL devra nécessairement bonifier les services qui lui sont offerts.

Pour répondre aux besoins de nos élèves

C’est en développant des initiatives dont l’efficacité est prouvée par la recherche que la Commission scolaire de Laval compte y arriver. De plus, elle travaillera avec ses partenaires en petite enfance pour mettre en place des partenariats porteurs afin d’agir tôt dans le parcours de ses élèves. Ainsi, ces derniers feront leur entrée au préscolaire avec moins de facteurs de vulnérabilité. De plus, la CSDL se questionnera sur les moyens à privilégier pour mieux s’adapter à la diversité de ses élèves.