• Brigitte Gagné, présidente

    Mère de famille de trois enfants, agronome de formation et à l’emploi de Produits forestiers Résolu depuis 23 ans, je suis une femme engagée et impliquée dans le milieu de l’éducation depuis 17 ans, soit : huit ans à titre de commissaire-parent, cinq ans à titre de présidente du comité de parents et 10 ans à titre de présidente de conseil d’établissement primaire et secondaire. J’ai aussi contribué à mettre en place une garderie scolaire, un parc-école, le Plan d’action École-Famille-CSPB, les rencontres Parent veut savoir… !, etc. Élue présidente en 2014, je poursuis mon engagement pour maintenir la qualité des services à l’élève par un partenariat accru avec le milieu municipal. Je m’implique afin de répondre aux besoins en main-d’œuvre qualifiée en collaboration avec les entreprises, afin d’accroître l’alternance travail-études. Je fais la promotion de la participation parentale pour favoriser la réussite scolaire et soutenir les enseignantes et les enseignants dans leur mission. De plus, j’insiste sur l’importance de valoriser l’école publique pour bonifier nos programmes particuliers.

  • Sylvain Ouellet, directeur général

    Je suis directeur général de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets (CSPB) depuis mai 2016. Avant de me joindre à l’équipe de la CSPB, j’ai fait carrière principalement à la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean et comme enseignant, pendant un bref moment, à la Commission scolaire De la Jonquière. Titulaire d’un baccalauréat en enseignement de la musique et d’un certificat de 2e cycle en administration scolaire, je me suis vite intéressé à la gestion pédagogique de l’école. La CSPB présente un réel défi pour moi, car elle a su, au cours des années, s’établir comme un modèle de gestion et favoriser des pratiques éducatives axées sur la réussite. Cela représente pour moi, qui suis une personne passionnée par le milieu de l’éducation, une occasion d’aller encore plus loin dans l’amélioration des systèmes éducatifs, d’enseignement et d’administration. Une commission scolaire performante se doit de revoir continuellement ses pratiques et de mesurer régulièrement son impact auprès des élèves et de la communauté. C’est ce qui m’anime !

  • Conseil des commissaires

    Brigitte Gagné
    Chantale Arnold
    Marie-Eve Castonguay
    Carole Dufour
    Julie Girard-Rondeau
    Marie-Ève Lebel
    Suzanne Ouellet
    Véronique Ménard
    Louise Perron
    Blanche-Yvonne Potvin
    Jean-Patrice Tremblay
    Mireille Tremblay
    Suzanne Tremblay
Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 1Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 2Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 3

Portrait

La Commission scolaire du Pays-des-Bleuets (CSPB) est située sur le territoire de la MRC de Maria-Chapdelaine, de la MRC du Domaine-du-Roy et de la municipalité de Saint-Ludger-de-Milot. La commission scolaire dessert 22 municipalités et trois territoires non organisés, dont la population est de 55 000 habitants, pour une superficie de 58 853 kilomètres carrés. Son réseau compte 30 écoles primaires et secondaires, quatre centres de formation générale des adultes et un centre de formation professionnelle. La commission scolaire est un employeur important avec près de 890 employés réguliers qui composent ainsi une équipe dévouée à la noble mission qu’elle poursuit jour après jour. La Commission scolaire du Pays-des-Bleuets se distingue en participant activement au développement régional en collaboration avec les décideurs et organismes de son vaste territoire. Depuis près de 20 ans, la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a toujours su s’adapter malgré les embûches. C’est d’ailleurs l’une des forces des gens du Saguenay - Lac-Saint-Jean.

Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 1Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 2Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 3

Histoire

La Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a une vaste histoire au Nord du Lac-St-Jean. Dans les années 60, la commission scolaire portait alors le nom de Louis-Hémon et ne regroupait que les écoles secondaires. C’est en 1988 que la Commission scolaire Louis-Hémon est scindée en cinq commissions scolaires qui regroupent alors les écoles primaires et secondaires. Deux d’entre elles fusionneront en 1996. Finalement, les quatre commissions scolaires du comté Roberval, au Lac-Saint-Jean, fusionneront en 1998 pour donner naissance à la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets.

Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 1Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 2Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 3

Les commissaires et le personnel conjuguent leurs forces pour maintenir des services de qualité

La commission scolaire a maintenu toutes les écoles de son territoire ouvertes, même les plus petites, malgré une baisse importante de sa clientèle au cours des 20 dernières années. La situation est maintenant stable. Les commissaires et le p...

Voir plus

Centre de formation et de transfert technologique sur les pratiques forestières

La foresterie est directement liée à l’avenir du territoire et, par conséquent, à celle de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets. L’organisation a développé plusieurs formations en formation professionnelle. En 2010, la commission scolaire a dévoil...

Voir plus

Des initiatives qui contribuent à valoriser l’école publique

La Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a développé plusieurs programmes d’enseignement qui permettent de valoriser l’école publique. On peut penser à l’école alternative Le tournant qui a souligné ses 25 ans, au programme d’études international...

Voir plus

Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 1Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 2Commission scolaire du Pays-des-Bleuets - image 3

Offrir les meilleurs services et pratiques éducatives adaptés aux réalités des enfants et adultes du 21e siècle

La Commission scolaire du Pays-des-Bleuets optimise son organisation et s’assure de répartir judicieusement et équitablement les ressources (financières, matérielles, humaines).

Assurer le développement professionnel pour tout le personnel, en particulier pour les enseignantes et enseignants.

Mobiliser l’ensemble du personnel pour un objectif commun : la persévérance scolaire des élèves

Déploiement de la concomitance qui permet de mener simultanément la formation secondaire et la formation professionnelle. Utiliser la technologie à bon escient dans nos programmes de formation.

Demeurer un chef de file dans la région en offrant des formations adaptées aux besoins des employeurs et des entreprises (via le service de formation aux entreprises et son centre de formation professionnelle)

Recruter de la clientèle à l’internationale; conclure des partenariats avec les communautés autochtones; réorganiser le service aux entreprises pour répondre aux besoins du milieu.