Message du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale

Au début des années 1940, plusieurs commissions scolaires ont exprimé leur volonté de se doter d’un organisme qui coordonnerait et unirait leurs efforts pour le bien des élèves, des enseignants et des communautés.

Soixante-dix ans plus tard, la Fédération demeure au cœur du travail et de l’engagement des commissions scolaires et poursuit sa mission de coordination et d’unification. Soulignant son 70e anniversaire, cet ouvrage est l’occasion idéale de dresser le bilan de sa longue histoire et de celle des commissions scolaires.

Depuis toutes ces années, la Fédération défend avec détermination les intérêts des commissions scolaires et fait la promotion du système public d’éducation au Québec. Partenaire engagé, la Fédération joue un rôle de premier plan auprès des élus scolaires, alors que la société et le milieu de l’éducation sont en constante évolution.

Récemment lancée, la Politique de la réussite éducative incarne d’ailleurs une vision collective qui guide nos actions de la petite enfance à l’âge adulte. Son objectif est simple, mais ambitieux : assurer la réussite éducative de chaque jeune ou adulte pour qu’il atteigne son plein potentiel et lui permettre de contribuer pleinement à notre société.

La Politique s’inscrit dans un continuum d’interventions nécessitant l’engagement des commissions scolaires et de la Fédération. Les commissaires se voient désormais confier un rôle prépondérant dans la réussite éducative et se doivent d’utiliser les ressources à leur disposition pour faire face à ces changements et assumer pleinement leurs responsabilités, et ce, au bénéfice des élèves, jeunes et adultes.

Le passé, le présent et le futur de la Fédération et des commissions scolaires vont de pair avec notre vision de la réussite éducative.

L’éducation est une priorité au Québec. Une éducation de qualité, centrée sur l’élève et sur l’atteinte de son potentiel, nous permettra de bâtir une société plus prospère et plus innovante. L’éducation est l’ascenseur social qui permettra à l’ensemble des jeunes Québécoises et Québécois d’accomplir leurs rêves et de réaliser leurs ambitions.

Bonne recherche et bonne lecture!

SÉBASTIEN PROULX

Ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport
et ministre responsable de la région
de la Capitale-Nationale