Une organisation qui devra maintenir un équilibre entre des écoles et des centres au cœur du réseau, et avec une liberté d’action, soutenus par une commission scolaire forte, cohérente et qui inscrit ses actions dans une perspective de soutien aux établissements.

Une gestion participative bien ancrée à maintenir. Un comité de répartition des ressources performant, et certaines réflexions quant à la décentralisation.