Le nouveau modèle de gestion de l’offre en formation professionnelle défavorise la CSFL qui ne détient pas une carte de l’enseignement très garnie. Par le passé, des ententes entre la CSFL et d’autres assuraient une pérennité de l’offre de service sur le territoire de la CSFL, cependant la très grande majorité de ces ententes sont refusées par le MEES au nom de l’adéquation formation emploi. Les élèves vont donc se former à l’extérieur de la région et cela contribue à dévitaliser les régions des Basques et du Témiscouata tout en jouant de façon négative sur le taux de diplomation et de qualification de la CSFL.