L’amélioration de la réussite d’un plus grand nombre d’élèves passe entre autres choses par l’amélioration des pratiques pédagogiques visant à transformer l’expérience d’apprentissage. Depuis quelques années, notre personnel s’applique à travailler en collaboration pour dépister plus rapidement les élèves à risque et intervenir plus efficacement pour agir sur leurs difficultés. Le modèle de réponse à l’intervention exige de revoir aussi l’organisation de services pour mieux répondre aux besoins des élèves. Grâce au financement d’une recherche-action au premier cycle du primaire par le ministère de l’Éducation et au soutien important de la Fondation Chagnon dans le cadre du projet CAR (Collaborer pour agir et réussir), nous avons là des leviers puissants pour intervenir de façon efficace afin que tous nos élèves réalisent des apprentissages de qualité.