Décentralisation des ressources

L’adoption du projet de loi nº 105 exercera une pression sur la plupart des gestionnaires de nos établissements. Étant une commission scolaire très centralisée,
il s’agit d’un exercice qui demande beaucoup d’accompagnement et de suivi auprès des gestionnaires, certes, mais également auprès des parents et partenaires.
Par ailleurs, l’avènement du Comité de répartition des ressources entraîne également un changement de paradigme en ce qui a trait à la distribution des ressources.