D’abord, il faudra poursuivre le travail de valorisation de la démocratie scolaire et de la reconnaissance de l’école publique sur notre territoire. Il existe de nombreux acteurs de la réussite. L’équilibre entre ces forces vives passera assurément par le respect du rôle de chacun et l’ouverture à travailler ensemble pour la grande cause de l’élève.