• René Dion, président

    Après une riche carrière d’enseignant et de directeur d’école, l’éducation me passionne toujours et, en tant que président de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries, je souhaite que nos 27 635 élèves reçoivent des services éducatifs de qualité, en apportant une attention particulière aux besoins spécifiques des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage. Les commissaires et moi faisons la promotion de l’école publique sur notre territoire. Nous nous assurons également de la saine gestion des fonds publics.

    J’invite les parents et la communauté à collaborer avec nous à l’optimisation de la réussite éducative des élèves. Les réalisations et le travail assidu de ceux qui s’engagent au sein de notre organisation, que ce soit dans les établissements ou les services, sont plus que remarquables. Ensemble, nous faisons de nos écoles et de nos centres des lieux attachants, sous l’égide d’une commission scolaire proactive pour le bien de chacun des élèves.

  • Marie-Claude Asselin, directrice générale

    Depuis 20 ans, mon cheminement professionnel à la Commission scolaire des Premières-Seigneuries se caractérise par un goût du dépassement de soi et une volonté de faire la différence pour les élèves. À travers les différentes fonctions que j’ai occupées, comme enseignante, directrice d’établissement, coordonnatrice aux services éducatifs et maintenant directrice générale, j’ai misé sur la mobilisation et l’esprit de collaboration, et ce, à la poursuite de deux buts qui me tiennent profondément à cœur : la réussite éducative et la persévérance scolaire des élèves qui nous sont confiés. J’entrevois une commission scolaire ouverte sur sa communauté, en recherche de l’excellence pour ces élèves et qui s’inscrit dans un processus d’amélioration continue. Cette vision d’une commission scolaire au sein de laquelle le projet de réussite est rassembleur et dynamique, je la transmets chaque jour. Le cœur, la passion, l’inspiration et l’innovation constituent des pierres angulaires qui guident notre travail. J’aspire à une collaboration accrue des divers partenaires afin de relever le grand défi qu’est le virage technologique, un de ceux qui contribueront à l’optimisation de la réussite éducative de nos jeunes. La vaste consultation que nous menons cette année dans le cadre du Plan d’engagement vers la réussite se veut un moment charnière pour poser un regard sur nos pratiques et nos réalisations. L’opportunité nous est offerte de poser les jalons de ce que sera notre projet commun de la réussite où chacun a une place, sa place !

  • Conseil des commissaires

    De gauche à droite

    Rangée avant
    Dominique Lizotte, René Dion, Josée Brassard, et Brigitte Caron

    Rangée du centre
    Marie-Pier Genest, René Hudon, Marie-France Painchaud, Catherine Ratté, et Bernard Brassard

    Rangée arrière
    Clément Turcotte, Claude Giroux, Mélanie Fortin, Hélène Chabot, Yvon Blanchet, Stéphanie Morasse, et Nancy Bédard

Commission scolaire des Premières-Seigneuries - image 1Commission scolaire des Premières-Seigneuries - image 2

Portrait

Au sein de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries (CSDPS), nous avons à cœur d’innover, que ce soit en prenant le virage technopédagogique ou en adoptant des méthodes d’enseignement ou de gestion inspirées de la recherche. Cela donne des résultats positifs ! Une analyse récente révèle des données illustrant la réussite des élèves sur une période de cinq ans (2012-2017). En lecture, une augmentation de 12 % des élèves de 4e année du primaire qui réussissent avec plus de 75 % est observée, de même qu’une augmentation de 9 % du taux de réussite en 2e secondaire. De plus, après des consultations effectuées auprès des parents et du personnel, plusieurs stratégies ont été mises en place pour intensifier l’apprentissage de l’anglais. Les plus récentes données du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur indiquent que ces efforts ont fait grimper le taux de réussite en interaction orale en anglais de 2e secondaire de 12 %. Au cours des prochaines années, nous poursuivrons nos efforts pour nous renouveler sans cesse, afin de toujours mieux former les citoyens de notre société.

Notre territoire est en constante croissance démographique. Nous accueillons 1 119 élèves de plus dans nos établissements en 2017-2018. En conséquence, plusieurs chantiers de construction et d’agrandissement ont marqué les dernières années, et d’autres sont prévus. Nous offrons des services distinctifs de transport scolaire sur un vaste territoire, lesquels s’adaptent aux besoins diversifiés des élèves fréquentant les divers programmes ou diverses concentrations. Rappelons que notre territoire comprend les arrondissements de Beauport et de Charlesbourg, une partie de l’arrondissement de La Haute-Saint-Charles (Lac-Saint-Charles) de la ville de Québec ainsi que les secteurs des MRC de la Côte-de-Beaupré et de l’Île d’Orléans. À ce territoire s’ajoutent certaines municipalités de la MRC de La Jacques-Cartier (Lac-Beauport, cantons unis de Stoneham-et-Tewkesbury, Sainte-Brigitte-de-Laval et Lac-Delage).

Commission scolaire des Premières-Seigneuries - image 1Commission scolaire des Premières-Seigneuries - image 2

Histoire

La Commission scolaire des Premières-Seigneuries (CSDPS) est issue de la fusion des commissions scolaires de Beauport, des Chutes-Montmorency, de Charlesbourg et des Ilets, en 1998. Au fil des ans, elle a évolué sous la présidence de Mme Jeanne d’Arc Marcoux, de M. Jean-Marc Laflamme et de M. René Dion. Du côté de la direction générale, Mme Marie-Claude Asselin a été précédée par M. Serge Pelletier, M. Michel Hamel et Mme Diane Provencher. Parmi les événements marquants, on ajoute aux nombreuses réalisations des dernières années, l’adoption, en l’an 2000, du premier plan stratégique, et, en 2003, la création de la Fondation des Premières-Seigneuries.

Commission scolaire des Premières-Seigneuries - image 1Commission scolaire des Premières-Seigneuries - image 2

Variété de programmes, concentrations et projets

Nous offrons une variété de programmes, concentrations et projets qui répondent aux besoins des élèves. Certains font même rayonner notre organisation à l’échelle nationale, notamment les projets d’intégration d’élèves ayant un trouble du spectre de l’autisme, les parcours d...

Voir plus

La culture collaborative de notre organisation

La culture collaborative de la CSDPS est une grande fierté, car nous en constatons tous les jours les bienfaits. Elle assure une amélioration continue des services par des échanges de qualité entre les divers intervenants. Elle se vit aussi dans la relation privilégiée avec les familles, par...

Voir plus

Notre programme de reconnaissance du personnel

Notre programme de reconnaissance du personnel constitue également une grande fierté, puisqu’il permet de mettre en valeur, chaque mois, des réalisations de membres du personnel faisant la différence au sein de notre organisation, et ce, depuis quatre ans. De plus, ces perso...

Voir plus

Commission scolaire des Premières-Seigneuries - image 1Commission scolaire des Premières-Seigneuries - image 2

L’optimisation de la réussite éducative de nos élèves

L’enjeu de taille qui oriente nos décisions est assurément l’optimisation de la réussite éducative de nos élèves. Les attentes sont élevées et stimulantes. Nous serons au rendez-vous afin de développer les compétences d’avenir chez nos élèves.

Notre plan d’engagement vers la réussite s’inspirera de la démarche du gouvernement du Québec qui a réalisé de larges consultations publiques dans le but de définir une vision commune et innovante. Notre plan sera également issu d’une vaste consultation auprès du personnel, des élèves, des parents, des partenaires, de la communauté et des commissaires.

L’innovation continue, inspirée par les pratiques probantes

L’innovation continue, inspirée par les pratiques probantes, sera certainement un élément important de notre plan d’engagement vers la réussite. Soutenir notre personnel dans l’utilisation des outils technologiques et la démocratisation de la technologie au service de la réussite éducative est aussi un défi.

Notre modèle d’accompagnement dans les établissements, la mise en place de CaP, de même que la philosophie d’amélioration continue s’inscrivent dans une volonté de travailler en équipe interdisciplinaire où le savoir expérientiel de chacun est mis à profit. Tous ces moyens soutiennent l’utilisation de pratiques à haut rendement et l’innovation.

Milieux inclusifs

Élèves ayant un talent ou une passion spécifique, élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, élèves doués, élèves issus de l’immigration… Chaque enfant est tellement unique! Nos milieux se font inclusifs et sont tournés vers les besoins du 21e siècle.

En collaboration avec le comité de parents, le comité EHDAA et les conseils d’établissement, nos équipes-écoles, soutenues par nos services, mettent en place des actions qui témoignent d’une vision de l’école, où chaque enfant réalise son plein potentiel et se sent accompagné, guidé et valorisé. Soutenue par madame Nadia Rousseau, la poursuite de ce chantier pour la réussite demeure un moyen porteur pour relever le défi de l’inclusion.